© Jeanne Minier

Memorandum

Partir à l’étranger quelques mois, perdre ses repères et s’en former de nouveaux.
Mais avant de s’installer, découvrir. Errer sans but dans ce qui sera son nouveau cadre quotidien pour s’y familiariser.
C’est ce que le voyage Erasmus permet de vivre. Même à 511km, dans un pays francophone, il y a dépaysement.
Il y a dépaysement dans l’architecture, dans les rencontres, dans les voix, dans les langues, dans les ambiances, dans les supermarchés, dans les bars.
Autant d’éléments nouveaux à photographier, à noter, à figer.
Bruxelles est vivante, Bruxelles rayonne, Bruxelles sourit. C’est une bouffée d’air frais d’y être immergé et de vivre à son rythme. 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now
Fenêtre